Nouvelles récentes
Récolter 10'000 $ pour une organisation de bénévoles = C'est fait ! !:

Yannick Ulmann, 20 Avril 2016

En Novembre 2013 j'ai décidé d'essayer de récolter 10'000 $ pour l'orphelinat cambodgien où j'ai fait du bénévolat. Cela n'a pas été chose facile. Aujourd'hui, il est très difficile d'obtenir des dons de personnes, de toute évidence, il y a beaucoup d'escrocs et les gens sont très méfiants.


Ma devise était de ne jamais abandonner et de continuer jusqu'à ce que j'atteigne ces 10'000 $. Encore une fois dans la vie, j'ai appris qu'il ne faut jamais abandonner.

 

C'est avec une immense fierté que j'ai accompli le 20 avril 2016 mon défi de récolter 10'000 $. 


Du fond du cœur, je tiens à remercier encore une fois tous les gens qui ont eu confiance en moi, cela m'a aidé à atteindre mon objectif !

De Retour à l'orphelinat Cambodgien:

Yannick Ulmann, 5 Avril 2016

Vivant maintenant en Malaisie, il était temps que je retourne visiter l'orphelinat cambodgien après 2 ans et demi depuis ma dernière visite.


J'ai eu l'occasion de passer un week-end avec toutes les orphelines. Cela a été court mais très intense. Les retrouvailles ont été très fortes en émotions. Quel plaisir de retrouver toutes ces orphelines qui ont clairement grandie depuis mon dernier passage ... Le plus gratifiant a été de voir qu'elles ne m'avaient pas oublié ;-)

 

UN "SWISS WELCOME":

Yannick Ulmann, 30 Mars 2016

Après beaucoup de changements dans ma vie, j'ai décidé d'écrire quelques phrases sur les choses qui se sont passées ces derniers temps ...


En mars 2016, Karim (mon frère) ainsi que moi-même avons eu la chance de gagner un concours organisé par Swiss International Airlines.

 
SWISS a cherché partout dans le monde pour des invités internationaux ainsi que pour des hôtes Suisses. Le but était que les hôtes Suisses fassent visiter des endroits idylliques de la Suisse aux invités qui sont venu des 4 coins de la planète. Au final ce sont des gens de 17 pays différents qui ont ete accueilli par des Suisses.


Nous avons eu l'opportunité de tourner en film sur l'accueil de nos invités Canadiens... Je vous laisse profiter de la vidéo qui est le nouveau spot publicitaire de Swiss International Airlines.

 

The End of one Chapter and the Beginning of Another…:

Yannick Ulmann 31st August 2014

 

After living & working for 2 years in Australia i decided to start a new journey… I have been on this "EnjoyTaVie" journey for the last 541 days… During all this time, I flew with 76 planes, i passed 70 security controls, i slept in 153 different places (Beds; couches; Hammock; Yurt; street), pressed more than 18'900 times on the button of my camera, spent couple of nights on the toilet for food poisoning, used 10 different sim cards and got one passport completely full of stamps/visas…

I experienced very bad trip in Las Vegas, drove a Mustang in California, saw a NBA game with the chicagos Bull's, did a photo shooting in Miami, swam with sharks in the Bahamas, learned Spanish in Venezuela, get shot in Bogotá, got aggressed with knives in Medellín, volunteered with disadvantaged children, planted a tree, sold ice creams, ate Alpaca, Lama & guinea pig in Peru, seen Machu Picchu, went down "the death road" with a mountain bike, got naked on a summit of 5'395 m in Bolivia, sailed the Lake Titicaca, drove a buggy and ride with a sandboard some of the largest sand dunes in the world in Huacachina, worked with tigers @ Tigers Temple, volunteered with Orphans in an Orphanage for which one i am the Ambassador and i am still trying to raise $ 10,000 for them. Finally, i made my way to Japan where i HitchHiked the whole country from North (Aomori) to South (Sata Misaki)… I crossed the country in 10 days with 45 different vehicles then i did an amazing surprise for Christmas day for all the orphans in Cambodia, i show up by riding a horse-cart dressed up as a Santa Claus and with some moneys that i raised, i have been able to bring all the little orphans to a 3days/2nights trip to the beach, then i flew back for a bit more than one month to Switzerland where i surprised my family as they didn't know that i was coming back…. From there, i flew to Brazil where i had the chance to experience a Brazilian wedding with some special Samba Dances and drinks plenty of Caipirinhas ! Following that i went to Rio de Janeiro Where i have been flying like a bird over the city by HangGliding and went to see the wonderful "Cristo Redentor". From Brazil i flew to a paradise Island, called EASTER ISLAND, i worked there for almost a month in a small hotel and i visited the whole amazing island and tried to resolve the mystery of the Moais Statues ! I went to Cuba to drink some good Havana Rhum, and from Cuba i visited my brother in Canada in Vancouver then i went to Alaska where i swam with some IceBergs, fished some Huge Halibut and did some Kayaking between some incredible bright shining Icebergs, from Alaska i made my way to Hawaii where i climbed the Stairway to Heaven, finally i went back to Japan with my Bestfriend and we climbed Mt Fuji. From Japan, after spending 24 hours in a Deporting room i had to go to Switzerland as Russia Deported me as i didn't had a transit visa… After a short trip to Switzerland i went to Kyrgyzstan to meet up with my Crazy Canadian friend and from there i flew to Georgia to have a blast at Kazantip Festival and here i am, in Tbilisi, waiting for my flight back to Switzerland…. 

I don't know exactly how i will manage to be back on school benches and work in the same time but somehow i have to do it…. Thanks to everybody who have been supporting me, following me, hosting me, helping me during this Awesome journey… For the next 2 years i will be for sure in Switzerland, so you know where you can find me  Something is sure, life is too Short, so Enjoy every seconds of it !

L'Île de Pâques:

Yannick Ulmann, 6 juin 2014

 

Depuis bien longtemps j'avais un rêve, ce rêve était d'aller visiter l'île de Pâques appelé aussi "Rapa Nui"… Finalement, après quelques années, j'ai pu réaliser ce rêve ! Waouhhh , quelle expérience incroyable que j'ai eu ! J'ai passé un total de 20 jours sur ce petit paradis perdu au milieu de l'océan Pacifique . Avec beaucoup de chance, j'ai pu y rester sans payer le moindre $ pour l'hébergement. J'ai travaillé sous les règles du site www.workaway.info (Site vraiment utile, si vous souhaitez voyager à bas coût dans le monde entier et travailler un peu, c'est définitivement le site à regarder).

 

L'île de Pâques est un endroit calme et agréable ! Si vous avez besoin d'un "break" et cherchez un lieu d'évasion, ne cherchez pas plus loin et aller à " Rapa Nui " ;-) Avec beaucoup de reconnaissance, j'ai travaillé et aidé "Paul Pownhall" qui est un guide renommé pour les touristes ainsi que le propriétaire du petit Hotel "Tekarera". Cela a été fantastique de collaborer avec lui pendant tout mon séjour, prochainement nous allons mettre en ligne son nouveau website… Quelques HighLights de l'Ile: Regarder le lever du soleil sur Tongariki, louer ou acheter un vélo et faire le tour de l'île avec, regarder le coucher de soleil à Tahai ou Ahu Akivi, se baigner à Anakena, essayer de résoudre les mystères de Rano Raraku, rencontrer des Rapa Nui's et passer du temps avec eux, visiter les grottes, faire un tatouage chez mon ami "Mokomae", aller à la pêche avec des pêcheurs et ne pas oublier de sortir dans la célèbre discothèque "Toroko"… ;-D

 

Respecter les règles du parc national ne gâtera en rien votre séjour sur l'Ile de Pâques, bien au contraire, vous pourrez voir et faire ce qu'il vous plaira en toute sérénité avec la certitude que les générations futures pourront encore apprécier les merveilles de cette ile unique… Enjoy les photos >>> 

 

Ahu Nao-Nao sur Anakena Beach
Dur travail sur l'ile ;-D
Magnifique Arc en Ciel sur l'ile
Mokomae RapaNui Tattoos Artist
Mokomae RapaNui Tattoos Artist
Mokomae RapaNui Tattoos Artist
Coucher de Soleil @ Tekarera Hotel
Cave avec Petroglyphs
Au travail avec Paul & les Touristes
Coucher de Soleil sur Ahu Akivi
Coucher de Soleil sur Ahu Akivi
Moai de Rano Raraku
Moais de Rano Raraku
Avant lever de soleil Ahu Tongariki
Avant lever de soleil Ahu Tongariki
Lever de soleil Ahu Tongariki
Incroyable vagues autour de l'Ile
Merveilleux cratère Rano Kau
Vue depuis Tekarera Hotel
Palmiers d'Anakena Beach
Ahu Nao-Nao sur Anakena Beach
Coucher de Soleil sur Anakena Beach
Parque Nacional Tahai
Coucher de Soleil sur Tahai
Coucher de Soleil sur Tahai
Coucher de Soleil sur Tahai
De retour sur les traces d'un Vagabundos:

Yannick Ulmann 24 avril 2014

 

Après avoir été de retour en Suisse pour revoir ma famille, glissé sur l'or blanc avec ma planche de snowboard, passé du bon temps avec mes amis Suisses et créé le projet des t-shirts/tops "EnjoyTaVie, it's Bonnard" il était temps de repartir sur les traces d'un Vagabundos... Voilà que 22 jours au Brésil se sont déjà écoulés, ce fut 22 jours incroyable. Après avoir visité les plus beaux rooftops bars ainsi que participé à un mariage Brésilien à São Paulo, je me suis retrouvé à Rio de Janeiro, quelle Ville magique ! J'ai eu l'occasion de voler en aile delta comme un oiseau au-dessus de Rio de Janeiro, parcourir différents treks aux alentours de Rio, visiter le Christ le Rédempteur qui, malgré le nombre de visiteurs élevé reste un lieu idyllique. J'ai aussi eu la chance de regarder de fabuleux coucher de soleil au-dessus de la Plage d'Ipanema depuis l'Arpoador et malgré le danger, j'ai pu visiter des favelas...! Je tiens à remercier infiniment tous les Brésiliens(nes) qui m'ont hébergé ainsi que ceux qui se sont occupés de moi durant mon séjour. Ci-dessous vous pouvez voir la vidéo de mon vol au-dessus de Rio de Janeiro ainsi que sous l'onglet "mes photos" quelques photos que j'ai prises au Brésil. Enjoy ;-)

Un nouveau projet Bonnard:

Yannick Ulmann 13 mars 2014

 

Le 20 février dernier, j'ai proposé au team                            de participer à mon aventure. Ils m'ont répondu avec un grand OUI pour se lancer dans ce projet. Les t-shirts "EnjoyTaVie it's BONNARD !" sont en précommande jusqu'au 31 mars 2014 minuit. A l'achat d'un t-shirt, CHF 5.– seront reversé à l'association "Fleur de Lotus/Jasmin". Donc n'attends pas et passes commande en cliquant sur le modèle que tu désires ci-dessous:

Interview de mon voyage en Auto-Stop au travers le Japon:

Yannick Ulmann 9 janvier 2014

 

Mise en ligne de mon interview (Anglais/Japonais) que j'ai eu au Studio de Kanoya FM, Japon.

Bonne & Heureuse Année:

Yannick Ulmann 2 Janvier 2014

 

Quelle année folle ce fut, à la fois stimulante et gratifiante. 2013, tout a commencé par quitter mon travail en Australie, me faire tirer dessus en Colombie, expérimenter Machu Picchu, me faire piquer par un scorpion, à m'occuper des tigres en Thaïlande ainsi que d'être ambassadeur pour un orphelinat "Fleur de Jasmin" au Cambodge. Et surtout, le Japon, incroyable voyage spontané en Auto-Stop. J'ai appris tellement de choses, rencontré pleins de personnes ainsi que découvert tant de différentes cultures.

 

Bien sûr, tous mes défis n'ont pas été si facile, mais avec de la positivité, de la motivation, la phrase "Ne jamais abandonner" en tête ainsi que le soutien des gens autour de moi, j'ai réussi à accomplir tous mes objectifs.

 

 2013, tu as été si Magique et j'en suis pleinement reconnaissant, Merci infiniment et jamais je t'oublierai ! Dans l'attente d'une année encore plus Folle & Heureuse ! Je vous Souhaite à tous une Bonne et Heureuse Nouvelle Année. J'espère que 2014 vous apportera Bonheur, Succès, Bonne Santé ainsi que la possibilité de remplir un maximum votre "Life Liste" que vous avez créé après avoir regardé www.enjoytavie.com !

Faire une surprise:

Yannick Ulmann, 31 décembre 2013

 

25 Décembre 2013, juste fait une incroyable surprise pour les orphelines du Cambodge le jour de Noël… Après avoir été en contact avec mon ami, le "Papa" de l'orphelinat Cambodgien, j'ai décidé de retourner depuis le Japon au Cambodge. J'ai acheté un costume de Père Noël au Japon, j'ai demandé à mon ami Cambodgien de me trouver un cheval avec une charrette pour me rendre à l'orphelinat. Je suis arrivé le 25 décembre à Neak Loeung (village proche de l'orphelinat) Je me suis habillé en Père Noël, je suis monté sur la charrette tirée par un cheval et je me suis rendu à l'orphelinat pour leurs faire la surprise. Quelle incroyable journée que nous avons tous eu ! En plus de cela, je les ai informé que nous allions aller à la plage pour 3 jours/2 nuits, quelque chose que je n'aurais pas pu faire sans l'aide d'un ami Suisse et une amie/ex-volontaire Canadienne. Waouhhh, c'était tellement génial de voir toutes ces adorables orphelines, sourire au visage et qui se sont baignées pour la première fois dans la mer ! Ce fut d'énormes sentiments d'avoir toutes ces petites Cambodgiennes qui me demandaient de les aider dans l'eau vu qu'aucune d'entre elles ne savaient nager ainsi qu'un sentiment de bien être en me disant que c'est moi qui ai créé-organisé tout cela… Définitivement le meilleur et plus significatif Noël de ma vie !

 

Traverser un pays en faisant de l'AutoStop >>> Tick:

Yannick Ulmann 22 Decembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 19 décembre 2013 était un jour historique. Ce fut le 10ème jour que je faisais de l'Auto-stop et je l'ai fait, traverser un pays "japon" en Auto-stop ! Au début, mon plan était de faire l'auto-stop d'Aomori à Kagoshima... Mais après 9 jours, je suis déjà arrivé à Kagoshima avec un sentiment que ça était trop facile, que cela ne pouvait pas être déjà fini. J'ai regardé sur ma carte du Japon ou d'autre est-ce que je pourrais aller et j'ai trouvé "Sata-Misaki". Sata-Misaki est le point le plus au sud du Japon et n'est pas si facile d'accès, je pensais que cela sera mon point d'arrivée idéal. Le jeudi 19 décembre, je me suis réveillé tôt et j'ai prit le ferry de Kagoshima à Sakurajima et sur le ferry j'ai commencé à faire de l'Auto-stop, première voiture que j'ai demandé et c'était déjà un OK. Trop facil que c'était. Le conducteur était un homme d'affaires qui allait à son job, il m'a amené à Kanoya, et m'a laissé au bord de la route à Kanoya. J'ai commencé à nouveau à faire de l'auto-stop avec mon panneau Sata-Misaki, j'ai attendu 10 minutes, puis une dame japonaise a traversé la route et m'a apporté une tasse de café et un morceau de gâteau à la fraise fait maison. C'était tellement génial, totalement irréel et en même temps elle m'a dit qu'elle pouvait m'amener à un meilleur endroit où j'aurai plus de chances de trouver une voiture, sans hésiter, j'ai dit oui ! Elle m'a laissé au bord d'une route sur la côte où il faisait tellement froid et il y avait un vent fou. Heureusement apres 10 minutes une autre dame s'est arrêtée et m'a pris pour un ride de 15 minutes. Elle m'a laissé devant un "FamilyMart Shop" (petit magasin Japonais similaire au 7eleven) . Pas même 5 minutes d'attente et déjà une voiture s'est arrêtée, c'était un couple japonais, ils étaient curieux de savoir ce que je faisais, donc je leur ai donné mon papier avec mon "texte écrit en japonais" qui explique un peu mon histoire et je leur ai dit qu'ils pouvaient me déposer n'importe où sur la route...! Ils ont dit: OkAY OkAY, je suis monté dans la voiture et ils m'ont dit qu'ils n'allaient normalement pas à Sata-Misaki, mais qu'ils allaient m'y amener vu qu'ils avaient du temps libre. J'étais tellement heureux ! J'allais pouvoir finir mon Trip en Auto-stop au travers le Japon. Il était difficile de communiquer avec eux car leur anglais était inexistant et mon japonais n'est pas encore au top... Quoi qu'il en soit, même si il y'a une barrière linguistique, il y a toujours un moyen de communiquer :-)

 

Ils m'ont amené à Sata-Misaki, une fois arrivé là-bas, la route était finie, nous ne pouvions pas aller plus loin en voiture. Pour accéder au point le plus au sud il fallait faire une marche de 3 km, j'ai dit que je voulais y aller à pied juste pour prendre des photos et qu'ensuite on pourrait retrousser chemin. La dame, pas vraiment en forme physiquement, ne voulait pas y aller et vu que les japonais sont beaucoup trop gentil, son mari ne voulait pas me laisser y aller tout seul donc il est venu avec moi... C'était trop marrant, il faisait froid, je marchais a une bonne vitesse et il avait de la peine à me suivre, particulierement car il portait seulement un genre de Flip-flops a ses pieds... Nous avons marché tout le chemin et sommes arrivés à cet endroit fabuleux où nous avons eu la chance d'avoir une vue imprenable sur l'océan et au meme moment le soleil qui a pointait son nez! C'était vraiment formidable, j'avais pas de mot pour expliquer ce qu'il se passait, juste "Waouhhh"! Je l'ai fait, tout le Japon en Auto-stop, j'ai crié tellement que j'étais heureux et j'ai donné un énorme câlin à mon conducteur et lui ai dit "Mucha Arigatô", il est parti dans un fou rire instoppable et m'a dit "Do Itachimachité" (pas de problème). Nous y sommes restés comme 10 minutes, on a apprécié la beauté de la nature, j'ai pris quelques shots et on est retourné à la voiture. Ils m'ont conduit tout le chemin du retour jusqu'à Kanoya et ils étaient super heureux de m'avoir aidé à accomplir la dernière étape de mon challenge! Une fois arrivé @ Kanoya, je les ai remercié infiniment, leur ai dit que je ne les oublierai jamais et qu'il était temps pour moi de refaire de l'Auto-stop pour retourner à Sakuarjima pour prendre le ferry pour retourner à Kagoshima... Encore une fois, à peine 5 minutes d'attente et ce Japonais qui travaille dans la sécurité m'a conduit directement à Sakurajima, même si ce n'était pas par là-bas qu'il se dirigeait... Il m'a laissé à l'entrée du ferry et j'ai embarqué dans le ferry pour Kagoshima. Sur le ferry, j'ai réfléchi à mon voyage en Auto-stop au travers du Japon et tout me semblait être irréel ! Il n'y a pas de mot pour décrire le Japon tellement que c'est un pays fabuleux !

 

Quelques chiffres à propos de mon voyage: 10 jours d'Auto-stop d'Aomori à Sata-Misaki, 45 véhicules différents, 51h05 de voyage, 18h20 d'attente au bord de la route et un total de 2'788 km parcouru ! Chaque personne qui se rend au Japon devrait essayer au moins une fois de faire de l'Auto-stop dans ce pays sûr où les gens sont les plus poli et bien élevé au monde ! Par ce texte, je tiens vraiment à dire un ÉNORME ARIGATO à toutes les personnes qui m'ont aidé pendant mon séjour Japonais ! Voitures & Trucs qui m'ont pris, Couchsurfers & amis qui m'ont accueilli, les gens qui m'ont nourri et à tout le Japon d'être si merveilleux !

Traverser un pays "JAPON" en Auto-Stop:

Yannick Ulmann 5 Decembre 2013

 

Dans ma "Life Liste" une chose est de traverser un pays en Auto-stop et après quelques réflexions, j'ai décidé que ce pays sera le Japon. Pourquoi le Japon ? Parce que c'est l'un des pays le plus sûr dans le monde, je pense que les Japonais sont vraiment sympathique & aimable, mais en même temps la barrière linguistique va me donner un peu de challenge et j'ai pensé que cela va etre drôle vu que les japonais ne parlent pas vraiment l'anglais...

Le lundi 1er décembre, j'ai pris un bus de nuit Tokyo à Aomori. Je suis arrivé à Aomori (nord du Japon) tôt le matin le mardi 2 décembre 2013. Quand je suis sorti du bus, il était 8 heures du mat' et je me gelais les "Glaouis", il faisait dans les 0°C. Je me suis dit "Mamma Mia, qu'est-ce que je fais ici ?!? Vraiment ?!? Je vais traverser tout le Japon en Auto-stop ?!?" J'ai pris un petit déj', puis je me suis dirigé sur la route principale où toutes les voitures se dirigaient vers le Sud... Il était temps de commencer mon trip en Auto-stop à travers le Japon d'Aomori à Kagoshima. J'étais sur le côté de la route, j'ai tendu mon pouce et j'ai attendu environ 1 heure sans aucun succès... J'ai pu voir les Japonais au travers leur pare-brise qui me regardaient depuis leur siege de leur voiture et je pouvais lire dans leur esprit qu'ils se disaient: "Ahahah, qu'est ce que ce blanc fait-il ici ?!?"

 

J'ai réalisé que personne n'allait s'arrêter comme cela... Heureusement, dans mon sac j'avais une feuille de papier, je l'ai donc prise et j'ai écrit dessus "HIROSAKI» (ville à 40 km d'Aomori). 10 voitures sont passées et soudainement une vieille dame Japonaise s'est arrêtée et m'a fait monté à bord. Cela fut un grand moment ! Je me suis dit, YEAH, je vais pouvoir traverser tout le Japon en Auto-stop. Et jusqu'à présent, quelle incroyable aventure ! En 3 jours, j'ai déjà parcouru un total de 704 km, obtenu 18 rides et ai reçu de nombreux cadeaux comme des boissons, déjeuner, parapluie, gants, pains aux raisins, bières, biscuits, une visite d'un temple et d'un château. Mais j'ai encore + de 1'300 km à parcourir ! J'adore le Japon même si je ne les comprends pas vraiment quand ils me parlent ...! Eh STP, si tu vois un auto-stoppeur japonais, prends le pour moi :-) Arigatō !

Récolter 10'000 $ pour une charité:

Yannick Ulmann 15 Novembre 2013

 

Après mon temps de travail avec les tigres en Thaïlande, je me suis rendu directement au Cambodge pour aller visiter un orphelinat qui a été créé par une famille cambodgienne réfugiée et une famille Suisse. Lors de mon premier jour au Cambodge, j'ai eu la chance de rencontrer Mui Han qui est la créatrice de cet orphelinat/association "Fleur-de-Lotus/Jasmin". Elle m'a directement amené à l'orphelinat ou j'ai pu rencontrer les 14 orphelines présentent en ce moment ainsi que les Cambodgiens qui s'occupent d'elles sur place. Sans plus attendre, tout le monde m'a accueilli les bras ouverts et avec un grand sourire. À la base, je pensais rester 2-3 jours mais au final je suis resté 2 semaines. Durant mon séjour sur place, j'ai enseigné le français & l'anglais aux orphelines ainsi que les gens du "staff" et je me suis occupé tous les jours de 5h30 à 20h30 de ces orphelines qui ont plein d'amour à redonner… Cette expérience fut vraiment magique, pleine d'émotion et c'était très dur de quitter cet orphelinat en voyant toutes ces fillettes pleurer de mon départ…

Suite à tout cela, vu que sur ma "Life Liste" j'ai un défi

qui est de récolter 10'000$ pour une charité, je me suis dit que cet orphelinat était exactement le bon endroit que je recherchais pour récolter de l'argent. Après une discussion avec Mui, me voilà donc ambassadeur de l'association "fleur-de lotus/Jasmin" avec comme défi de leur récolter 10'000$…

Pour faire un don, cliques ici STP >>>
Travailler avec les Tigres & Méditer avec des moines bouddhistes, Thailande:

Yannick Ulmann 2 Novembre 2013

 

Après avoir travaillé plus de 30 jours en tant que bénévole au Temple des Tigres en Thaïlande, 2 personnes m'ont interviewé sur mon expérience, cet interview est disponible ci-dessous :-)

 

Comment t'est venue cette idée de travailler avec des tigres ?

 

Lors d'un séjour linguistique au Venezuela, ma famille d'accueil regardait un documentaire sur un temple des tigres en Thailande. J'ai trouvé ce documentaire super intéressant et ai fait de plus amples recherche sur internet à ce sujet, c'est là que j'ai vu la possibilité d'y travailler en tant que bénévole. Sans attendre, j'ai envoyé ma candidature pour par la suite y venir y travailler.

 

Quel est le programme d'une journée type de travail pour un volontaire à ce temple ?

 

La journée commence à 7:00am. Tout les volontaires doivent allé où les petits se trouvent. Il y avait 5 petits, tous entre 3 mois et 4 mois et demi. On doit les sortir de leur enclos et jouer avec eux dans leur terrain de jeux jusqu'à environ 7:20-7:30am. Ensuite on doit tous les amener au temple. À 8.00am les invités vont arriver au temple pour leur "morning program" qui consiste à donner du lait aux tigres, de voir les chants/prières des moines ainsi que de déjeuner avec nous les volontaires et les Thai Staff. Après le déjeuner, s'il n'y pas beaucoup d'invités, les volontaires doivent ramener les "Cubs" à leur enclos. Et là, soit on doit nettoyer tout les restes de poulets/excréments des grands tigres ou nettoyer l'enclos des "Cubs"  + laver les cubs. À 11:00am, les volontaires ont droit à une heure de pause. Il est possible pour eux d'aller manger gratuitement des "noodles" à l'entrée du temple. À 12:00pm tout le monde à rendez-vous à la "waterfall" pour accueillir les touristes et contrôler qu'ils ne se mettent pas en danger en s'approchant trop près des tigres ou en faisant des postures inappropriées. Ensuite pour chaque volontaire le travail de l'après-midi consiste soit de travailler en "Babycage" c'est à dire de s'occuper de 4 sessions de 7-8 touristes qui vont passer 45 minutes dans l'enclos avec les "Cubs" à leur donner du lait ainsi que de jouer avec, soit de travailler à la "waterfall" qui consiste à vendre les extras programmes de l'après-midi (cubs feeding ou lavage/exercices avec des jeunes tigres qui ont jusqu'à 1an) ou bien de travailler au Canyon qui consiste à aider les touristes à marcher avec les tigres au Canyon. Une fois au Canyon, les volontaires doivent aider les touristes à décider s'ils veulent faire une photo gratuite ou une photo spécial de groupe jusqu'a 6 personnes à 1'000 bahts (~30USD), à surveiller que les touristes n'entrent pas dans l'aéra des tigres avec des objets qui pourraient les mettre en danger, à vendre des tickets pour le "Show des tigres" de la fin d'après-midi ainsi que de répondre à toutes les questions des touristes. La fin de travail d'une journée pour les volontaires se terminent entre 3:45-4:15pm en aidant à gérer la file de touristes qui veulent faire la dernière photo possible de la journée qui consiste à poser avec le Hobbit des moines qui va donner un spécial "treat" (biberons de lait) au grand tigre Seyfa. Ensuite, les volontaires sont libres jusqu'à 6:30pm. À 6:30pm tout les volontaires doivent participer à la méditation qui a lieu au temple avec tout les moines. La durée de la méditation peut durer de 30min à 2h. Après la méditation, un moine bien aimable, âgé de 65ans au nom de Kruba (professeur) Kam Chad va s'asseoir devant les volontaires intéressé et enseigner des postures de Yoga, la base de la méditation ainsi que répondre à toutes questions que les bénévoles ont sur la méditation & le bouddhisme. Voilà la description d'une journée type.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelles genres de questions les touristes demandent le plus fréquemment ?

 

La question la plus fameuse qui revient tout les jours est: est-ce que les tigres sont drogués ? Ou bien encore: pourquoi les tigres sont-ils rayés ? De quoi se nourrissent les tigres ? Combien de tigres il y a dans le monde ? Jusqu'à quel âge un tigre peut-il vivre etc...

 

Donc est-ce que les tigres sont drogués à ce temple ?

 

Oui, ils le sont avec tout l'argent que les touristes amènent (éclat de rire) Bien sur que NON. Ces tigres NE sont PAS drogués. Pleins d'organisations de partout dans le monde sont déjà venu au temple et ont essayé de trouver que les tigres étaient drogués, mais à ce jour, aucune preuve n'a été trouvée !

De plus les preuves de la drogue inculquées aux tigres ne devrait venir non pas d'une enquête par un organisme privé et de ce fait encore plus corruptible que le gouvernement, mais par l'attention et l'examen systématique de ce qui est observable. De ce fait, étant la personne parlante pour défendre  que nous droguons les tigres du temple qu'avec de l'amour, je me permets de mettre en évidence quelques points afin de faire réfléchir ceux qui s'y intéressent : Pourquoi droguerait-on les tigres alors que les touristes veulent les voir bouger ? Quel genre de projet marketing est-ce la ? Un animal sédaté garde la bouche ouverte, sa langue pend et ses yeux restent ouvert, ce genre de chose n'est pas observable au temple. Les grands félins dorment entre 16 et 20 heures par jour, comment peut on s'étonner que pendant la partie la plus chaude de la journée ceux-ci se reposent ? À partir de 2 semaines, les bébés tigres sont enlever de leurs parents et sont amenés au temple et prennent l'habitude de se faire toucher, caresser par une moyenne de 200 touristes par JOUR ! C'est par ce procédé et non pas en les droguant qu'on les habituent au contact de l'être humain et c'est pour cette raison qu'ils ne sont pas agressifs quand on les touchent même si on ne les connait pas. La sédation pour un animal de cette taille est extrêmement onéreuse. Pour quasi la plupart des gens, le temple est une usine à se faire de l'argent, alors pourquoi en dépenser pour les droguer...?

 

Peux-tu me donner quelques informations par rapport à cet endroit et sur les tigres en général ?

 

Le premier tigre a été offert au temple en 1999, suite à cela, le nombre de tigres a fait que de s'accroitre. En ce jour, le temple possède un total de 121 tigres, deux lions, quatre ours, des buffles, zébus, vaches, cochons, cerfs, paons, etc... En ce moment, au temple, il y a 95 Thaïs qui y travaillent, entre 6-10 bénévoles et 5 étrangers qui y travaillent à plein temps. Chaque tigre mange une moyenne par jour de 2 à 6 poulets entiers cuits. Le coût pour un tigre par jour est d'environ 600 Baths (20 USD) ! Tous les tigres ont des taches circulaires blanches distinctives derrière leurs oreilles.Elles fonctionnent comme des « faux yeux », ce qui fait paraître le tigre plus grand et ressemblant à un prédateur potentiellement dangereux de l'arrière . Ils ont les plus grandes canines de toutes les espèces des félins, la taille varie de 6 à 7,6 cm de longueur. Les griffes du tigre peuvent atteindre jusqu'à 10 cm de longueur, sont utilisées pour saisir des proies et elles sont rétractables...

 

Pour toi, quel moment de la journée préférais-tu ?

 

Honnêtement, j'avais 2 moments favoris, le premier était d'ouvrir la porte de l'enclos des "Cubs" à 7.00am et de voir les 5 cubs courrir & sauter dans tous les sens dans l'herbe. En commençant les journées comme cela, tu peux qu'être heureux de vivre et avoir le sourire, même si tu es fatigué... Le 2ème moment était d'apprendre ce que Kruba Kam Chad nous enseigner après la méditation et de découvrir son point de vue par rapport à la vie :-)

 

Quel a été ton pire moment ?

 

Il n'y en a pas vraiment eu à part qu'une semaine avant la fin de mon expérience, je me suis fait piqué au pied par un scorpion durant la nuit. Le réveil a été douloureux avec un pied tout enflé, cela m'a valu 4 jours d'antibiotiques ainsi que de travailler avec Chaussettes & Chaussures au lieu de porter les flip-flops...

 

Comment as-tu trouvé cette expérience ? Si c'était à refaire, le referais-tu ?

 

Je crois que c'est difficile de trouver une expérience plus enrichissante que celle la. Ce fut une expérience super intéressante, pleines de découvertes ainsi que plein de nouvelles rencontre de gens merveilleux. Définitivement que je le referai !

 

Encore quelque chose a ajouté ?

 

Pour rendre les lecteurs attentifs aux diverses informations qui arrivent en masse par internet, je tiens à ce que vous gardiez une chose en mémoire : Il se trouve que chaque mois des volontaires des 4 coins du monde quittent leur famille, leur travail, renonce a passer leur temps sur des plages ou dans des bars pour offrir de leur temps en tant que volontaires afin d'en apprendre plus sur ces animaux. Nous travaillons tous les jours sous la chaleur pour s'occuper de ces animaux et réussir a tenter de satisfaire les attentes des touristes. C'est l amour des bêtes qui nous a fait venir dans ce temple et non pas le faite de pouvoir les torturer/droguer. Les allégations de maltraitances sont infondées, écrasantes de carence d'informations et fortement dommageables pour la survie des animaux. En effet ces derniers voient le cout de leur nourriture couvert par la manne touristique. Si ces derniers ne venaient plus, l'argent viendrait a cruellement manquer...

 

Comment te sens-tu ?

 

Je me sens bien, fier et chanceux d'avoir pu vivre cette expérience, ainsi que heureux de pouvoir biffer 2 choses de ma liste de vie. Me voilà prêt pour attaquer de nouvelles aventures de ma liste...

Gravir un sommet de + de 5'000m:

Yannick Ulmann 10 Juillet 2013

 

J'ai vu qu'il y avait une excursion possible depuis La Paz pour aller à Chacaltaya qui est un sommet qui se situe à plus de 5'300m. Normalement, il est possible d'aller en bus jusqu'aux environs de 5'100m. Vu que j'ai toujours voulu aller sur un sommet de + de 5'000m je me suis dit que c'était l'occasion idéale d'y aller. Mardi 2 juillet j'ai pris un petit bus pour aller à Chacaltaya, nous étions un groupe de 8. Suite à 1.5h de bus depuis La Paz, nous voilà arrivé près de Chacaltaya. La route était enneigée donc nous avons dû nous arrêter au ~ de 4'900m et faire le reste à pied. J'ai commencé à marcher avec un Brésilien qui était extraordinaire. Il n'avait jamais vu la neige donc il était tout épanoui de la voir et la toucher pour la première fois de sa vie. Suite à 1 heure de marche, nous étions les 2 tout essouflé, il m'a demandé si c'était normal qu'il n'arrivait pas à respirer correctement et qu'il commençait à voir des étoiles, j'ai bien entendu dit que oui, vu l'altitude. 1 heure après, nous étions au ~ de 5'200m, à ce moment-là mon ami le Brésilien ainsi que le reste du groupe ne voulaient pas continué car ils se sentaient tous pas bien. Je ne me sentais pas au top du top mais je me suis dit que j'étais obligé d'aller jusqu'au bout. J'ai donc continué tout seul jusqu'au sommet à 5'395m. Juste avant d'arriver au sommet, j'ai pu voir de belles étoiles durant 5 bonnes minutes, j'ai fait une pause et finalement franchi les derniers mètres. Arrivé au sommet, j'ai rencontré un Espagnol d'une cinquantaine d'années qui tentait de s'acclimater à l'altitude car le lendemain il s'en aller pour un trekking d'un sommet de + de 6'000m. J'étais content qu'il fût présent, je lui ai passé mon appareil photo, lui ai dit que j'allais me mettre tout nu et qu'il devait immortaliser ce moment vu que c'était la première fois que je franchissais un sommet de + de 5'000m. Le pauvre, il n'a pas tout compris à ce qui s'est passé, mais, bien aimable, il a pris quelques photos ainsi qu'il m'a dit "Eres loco mi amigo" à cause du froid qu'il faisait, ce à quoi j'ai répondu: "No, la vida es loca"...

Route de la mort:

Yannick Ulmann 9 Juillet 2013

 

Cela faisait 2 jours que j'étais arrivé à La Paz, une des principales activités que je voulais faire était descendre "la route de la mort" en VTT. Ayant rencontré une Bolivienne via Couchsurfing qui travaillait pour une agence qui organise cette activité, j'ai reservé auprès d'elle, qui m'a donné un super discount :-) Un peu d'histoire de "la route de la mort":

Cette route est connue pour son extrême dangerosité. En 1995, la Inter-American Development Bank la nomma comme la « route la plus dangereuse du monde ». Dans le passé, 200 à 300 voyageurs se tuaient chaque année sur cette route. De plus, la route comprend des croix chrétiennes marquant les nombreux points où des véhicules ont sombré. Depuis quelques années, la partie la plus dangereuse du trajet est évitable grâce à l'existence d'un nouveau tracé, composée de nombreux ponts et tunnels. De nombreuses années ont été nécessaire pour le construire.

En ce qui concerne l'ancien tracé, il est toujours emprunté, mais les accidents s'y font heureusement plus rares.


Lundi 1er juillet,  j'étais avec un groupe de 11 personnes. À 10 heures nous étions prêt à dévaler la descente depuis "la Cumbre" qui se situe à 4'700m. On a eu le droit à 3heures & 63 km's d'incroyable descente. Pour ensuite, finir la descente à Coroico qui se trouve à 1'500m. Cela fut une expérience magique. Surtout le faite que la descente commence à 4'700m d'où tu te les pèles et tu portes une triple couches d'habits pour ensuite terminer dans les tropics de Coroico à 1'500m en short/t-shirt !

A la conquête du Machu Picchu:

Yannick Ulmann 29 Juin 2013

 

Jeudi 27 juin 2013, après un long voyage depuis Cuzco en Bus, une marche sur les traces des Incas, une nuit très courte avec un réveil à 4h du matin ainsi qu'une dernière montée de 500m de dénivelés, j'ai pu voir le Machu Picchu. Je suis arrivé dans les 10 premiers à l'entrée du Machu Picchu, aux environs de 5h35 du matin. La file d'attente c'est rapidement agrandie, les portes se sont ouvertes à 6h, je me suis empressé à monter les marches pour pouvoir apercevoir le Machu Picchu sans touriste (seul moment possible de la journée de l'apercevoir sans touriste). Je me suis assis, et je suis resté bouche bée tellement que c'était beau. Il n'est pas vraiment possible de le décrire, si ce n'est que c'est un lieu vraiment incroyable avec une sorte de magie dans l'air. Bref, j'ai passé environ 6 heures à l'admirer, le visiter et le photographier. Un rêve qui est devenu réalité...

Planter un arbre et le nommer:

Yannick Ulmann 19 Juin 2013

 

Quelque temps en arrière, j'étais dans les alentours de l'état de Victoria (Australie), j'ai vu une forêt qui a été endommagée par le "Bushfire" de Février 2009. Au même moment, j'ai rencontré ce vieil homme qui m'a expliqué comment c'était horrible pendant ce "Bushfire". Il m'a aussi dit que je devrais planter au moins un arbre et le nommer, dans ma vie. Parce que la plantation d'un arbre peut améliorer notre environnement, améliorer notre qualité de vie, améliorer notre santé et faire bien d'autres choses positives. Suite à cela, je pensais le faire, mais je ne l'ai jamais fait. Après toutes ce temps, j'ai trouvé l'endroit où le faire. Ici, devant l'école Milagro à Huanchaco où j'effectue mon bénévolat. J'ai donc planté cet arbre, l'ai nommé "Ubuntu" et laissé un message en dessous sa racine.

 

Planter cet arbre fut une bonne expérience de vie et je pense que tout le monde devrait planter au moins un arbre dans sa vie!

Me faire tirer dessus:

Yannick Ulmann 01 Juin 2013

 

Durant mon séjour en Colombie, j'ai lu dans le Lonely Planet qu'il était possible de se faire tirer dessus en portant un gilet par balle. En ayant comme seule info le site internet www.miguelcaballero.com. Finalement après plusieurs échange d'e-mails avec Miguel j'ai obtenu une adresse et un lieu de rendez-vous. Vendredi 31 mai, je me suis rendu à la fabrique de gilets par balle de Miguel Caballero qui se trouve à Bogota. Une fois arrivé, on m'a informé que cela n'allait pas être possible de me faire tirer dessus car Miguel était malade.Dans le meme laps de temps, j'ai rencontré un groupe de journaliste Colombien qui était venu faire un reportage sur Miguel et qui voulait me filmer lorsque j'allais recevoir la balle. Le co-ordinateur de Miguel m'a dit qu'il fallait alors que je revienne le lendemain. Mais normalement je devais m'envoler pour le Pérou durant la nuit meme de ce vendredi 31 mai. Vu que je voulais absolument le faire et que les journalistes étaient la, j'ai changé mon vol au samedi soir. Samedi 1er juin au petit matin, une voiture de l'équipe des journalistes est venu me chercher a mon hostel et je me suis rendu à nouveau à la fabrique de Miguel. Cette fois-ci; j'ai pu rencontrer Miguel. Après une longue discussion, il était temps de passer à l'action. Je me suis vetu de ma veste avec protection et devant toute la fabrique, Miguel m'a tiré dessus. Douleur ressentie = rien du tout, mais avoir un pistolet chargé braqué sur soi-meme est un moment qui fait beaucoup réfléchir...

Volontariat avec des enfants défavorisés:

Yannick Ulmann 03 Juin 2013

 

Commencement de mon volontariat avec des enfants défavorisés dans une école qui vient d'ouvrir ses portes et qui est toujours en construction à Huanchaco, Pérou.

Apprendre l'espagnol:

Yannick Ulmann Mai 2013

 

Suite à 4 semaines d'école d'espagnol au Venezuela, je suis capable de parler l'espagnol et le comprendre.

Le site internet www.enjoytavie.com voit le jour:

Yannick Ulmann Mai 2013

 

Ouverture du site internet www.enjoytavie.com. 

 Content Copyright © 2013 by Yannick Ulmann. All rights reserved / yannick.enjoytavie@gmail.com

Au travail avec Paul & les Touristes